Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Décroissance : les essentiels > Se libérer du superflu

Se libérer du superflu

mpOC | Posté le 24 novembre 2016

Vers une économie de post-croissance.

Ce livre de Niko Paech, économiste allemand, cofondateur de l’Association d’écologie économique (Vöö, basée à Berlin) connaît un remarquable succès en Allemagne avec plus de 30 000 exemplaires vendus. On le trouve maintenant en français grâce aux éditions "Rue de l’échiquier".

« Il n’existe pas de technologies ni d’objets durables en soi : seuls les modes de vie peuvent l’être. »

Dans ce livre plaidoyer, Niko Paech dessine les contours d’une société de « post-croissance » durable et moderne.

Il démontre que si les citoyens occidentaux jouissent d’un niveau de richesse en biens et en mobilité sans précédent dans l’histoire humaine, c’est au prix d’un saccage des ressources naturelles. Déboussolées, nos sociétés de consommation ont perdu toute notion des limites temporelles, géographiques et corporelles : elles amassent des biens qu’elles n’ont même plus le temps de consommer et elles rognent sans complexe sur les opportunités offertes aux générations futures et aux autres habitants de la planète. Une évidence se dévoile : et si se délester du superflu pouvait aussi nous rendre plus heureux ?

Auteur : Niko Paech

Éditeur : Rue de l’échiquier

Collection : Initial(e)s DD

13 euros   Titre original : Befreiung vom Überfluss (auf dem Weg in die Postwachstumsökonomie)

Édition originale : Oekom, 2012.

Traduit de l’allemand par Gabriel Lombard.

Mots-clés :  -
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0