Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Agenda

Agenda

« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Evènements à partir du : 21 octobre 2018

  • Mardi 23 octobre 12:00-16:30

    Défendons l’agriculuture paysanne et familiale, exigeons d’ING la fin des investissements nocifs !

    Le 23 novembre à 12h dans le parc de la place du Trône (Statue Léopold II), le FIAN nous propose :

    • Une action symbolique devant le siège de la banque
    • Une rencontre-témoignage à 14h30 avec des portes-parole de communautés affectées par les activités de SOCFIN en Sierra Leone (financé par ING) à 14h 30, Mundo B, Rue Edimbourg, 26 - 1050 Bruxelles

  • Mercredi 14 novembre 19:00-22:00

    POUR UN XXIe SIÈCLE PAYSAN

    Dans la semaine du 14 au 17 novembre 2018, le Grappe asbl organise un cycle de rencontres et de conférences-débats centrées sur la problématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la renaissance paysanne :

    “ Pour un XXI e siècle paysan “ avec Silvia Pérez-Vitoria

    Silvia Pérez-Vitoria, sociologue, économiste, auteur et réalisatrice de documentaires, est engagée de longue date dans la critique de l’agriculture industrielle et le combat du monde paysan pour se réapproprier le rôle que la “ modernité” lui a ravi.

    • A Namur le mercredi 14 novembre à 20h , Silvia Pérez-Vitoria commentera son manifeste pour un XXI e siècle paysan à l’Université de Namur à l’invitation conjointe de la coopérative “ Paysans-Artisans” et du Grappe.
    • A Liège, le jeudi 15 novembre à 19h, une rencontre-débat aura lieu avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants d’associations : Francis Leboutte du MPOc, Steve Bottacin de Barricade, Christine Pagnoulle d’Attac et Paul Lannoye du Grappe ( avec le soutien du MAP et de la ceinture Aliment-Terre) – Université de Liège
    • A Nismes, le samedi 17 novembre, de 14h30 à 18h30, après la projection du film “Trait de vie” , vous pourrez assister à une table ronde avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants de l’agriculture biologique : Philippe Genet de la Botte paysanne ; Maxime Mélon agriculteur bio et Catherine Tellier du MAP. Celle-ci sera suivie d’un débat. - au Ciné Chaplin à Nismes-

    Vous trouverez ci-joint le dépliant-programme général de cette semaine.

    PDF - 1.7 Mo
    Dépliant

    Merci de nous aider à relayer cette information auprès de vos réseaux de connaissances.

    Bien cordialement.

    Pour le Grappe Geneviève Hilgers


  • Jeudi 15 novembre 19:00-22:00

    POUR UN XXIe SIÈCLE PAYSAN

    Dans la semaine du 14 au 17 novembre 2018, le Grappe asbl organise un cycle de rencontres et de conférences-débats centrées sur la problématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la renaissance paysanne :

    “ Pour un XXI e siècle paysan “ avec Silvia Pérez-Vitoria

    Silvia Pérez-Vitoria, sociologue, économiste, auteur et réalisatrice de documentaires, est engagée de longue date dans la critique de l’agriculture industrielle et le combat du monde paysan pour se réapproprier le rôle que la “ modernité” lui a ravi.

    • A Namur le mercredi 14 novembre à 20h , Silvia Pérez-Vitoria commentera son manifeste pour un XXI e siècle paysan à l’Université de Namur à l’invitation conjointe de la coopérative “ Paysans-Artisans” et du Grappe.
    • A Liège, le jeudi 15 novembre à 19h, une rencontre-débat aura lieu avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants d’associations : Francis Leboutte du MPOc, Steve Bottacin de Barricade, Christine Pagnoulle d’Attac et Paul Lannoye du Grappe ( avec le soutien du MAP et de la ceinture Aliment-Terre) – Université de Liège
    • A Nismes, le samedi 17 novembre, de 14h30 à 18h30, après la projection du film “Trait de vie” , vous pourrez assister à une table ronde avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants de l’agriculture biologique : Philippe Genet de la Botte paysanne ; Maxime Mélon agriculteur bio et Catherine Tellier du MAP. Celle-ci sera suivie d’un débat. - au Ciné Chaplin à Nismes-

    Vous trouverez ci-joint le dépliant-programme général de cette semaine.

    PDF - 1.7 Mo
    Dépliant

    Merci de nous aider à relayer cette information auprès de vos réseaux de connaissances.

    Bien cordialement.

    Pour le Grappe Geneviève Hilgers


  • Du 15 novembre 19:30 au 17 novembre 16:00

    Festival des terres nourricières

    Festival des terres nourricières …

    Lorsqu’une poignée de citoyens décide de se mobiliser pour que des agriculteurs puissent échanger sur leur métier et sur la qualité de la terre nourricière, pour le bien commun de tous les “mangeurs”.

    Nous sommes donc tous concernés ! …

    Pendant 2 ans, à l’échelle communale, dans le cadre du PCDN de Nassogne, deux citoyennes ont organisé des formations qui proposaient de repenser les principes et les techniques de culture, permettant de maintenir la vie dans le sol. Loin de s’arrêter en si bon chemin, elles ont alors eu l’idée d’inviter Claude et Lydia Bourguignon (microbiologistes des sols) pour qu’ils donnent une conférence aux agriculteurs de la région et environs.

    Quelques semaines plus tard, le pari de ces deux citoyennes a largement dépassé leurs espérances et a évolué vers l’organisation d’un festival de 3 jours, soutenu par plusieurs autres citoyens, le groupe de Nassogne en Transition et des élus communaux de Nassogne.

    Cet événement est prévu les 15, 16 et 17 novembre 2018 au Hall Omnisport de Nassogne, 8, rue du Vivier.

    PDF - 3.3 Mo
    Tract festival terres nourricières

    L’objectif du festival est de proposer un lieu d’échanges aux agriculteurs, maraîchers et tout citoyen intéressé, dans une ambiance conviviale.

    Nous sommes conscients du fait que les agriculteurs vivent des moments de plus en plus difficiles. Ces derniers sont garants de la qualité de la terre et de ce qu’elle produit. En tant que consommateurs nous avons besoin d’eux. Tout comme d’autres citoyens, les agriculteurs doivent vivre décemment. Il est donc urgent que chacun(e) (consommateur et agriculteur) puisse se parler et se soutenir. Ce dialogue ne va pas sans tenir compte du fait que la terre ne pourra continuer à nous nourrir que si elle est travaillée dans le respect de ses besoins. Elle pourra alors fournir une nourriture saine, vivante et dans l’abondance.

    Le jeudi 15 novembre 2018, dès 19h30  : ouverture du festival des terres nourricières : conférence donnée par Claude et Lydia Bourguignon, au Hall Omnisport de Nassogne.

    Thème de la conférence : « Quel avenir pour nos terres agricoles et nourricières ? »

    Le vendredi 16 novembre 2018 à partir de 9h30  : moment phare de ces trois jours : 9 tables rondes proposées par 9 experts de terrain, au Hall Omnisport de Nassogne.

    Deux grands thèmes proposés pour les tables rondes :

    Comment revaloriser l’image de l’agriculteur ? Comment recréer un lien entre les agriculteurs et les consommateurs ?

    4 tables rondes :

    • Soutien pour l’accès à la terre.
    • Le prix juste, relations agriculteurs/consommateurs, point de vente collectifs.
    • Comment diminuer la dépendance aux systèmes économiques et politiques ?
    • Que faire pour que les agriculteurs reprennent confiance, en leurs compétences et leurs expériences ? Comment oser le changement ?

    Quelles techniques pour mieux préserver les sols, les garder vivants, obtenir un meilleur rendement et produire une nourriture de qualité et vivante ?

    5 tables rondes :

    • Agroforesterie.
    • Nouvelles techniques pour augmenter le rendement : le non labour.
    • Nouvelles techniques pour augmenter le rendement : le charbon agricole.
    • Gestion de l’eau.
    • L’autonomie fourragère, pourquoi ?

    Horaire de la journée :

    De 9h30 à 12h30, les 9 experts de terrain présenteront en 12 minutes, de façon concise, le thème pour lequel ils se sont proposé d’animer une table ronde. Ce moment de présentation permettra au public présent de choisir la table ronde à laquelle il souhaite s’inscrire. Les inscriptions sont prévues à la fin de la présentation.

    12h30 : lunch avec des produits locaux.

    13h20 : début des tables rondes autour des thèmes abordés durant la matinée et suivant les choix des personnes présentes.

    15h : synthèses présentées par le rapporteur de chaque table ronde avec recherches de solutions concrètes.

    16h45 à 17h30 : conclusions

    17h30 : bar, petite restauration

    L’ensemble de la journée sera filmé et passé en boucle lors du marché fermier, le samedi 17 novembre.

    Nous espérons une journée riche d’échanges et de convivialité. Une vingtaine de stands d’information, un bar, de la petite restauration composée de produits du terroir viendront agrémenter la journée.

    19h30 : spectacle donné par le quartette vocal « la crapaude » polyphonie de Wallonie, à la Maison Rurale de Nassogne, 3, Rue de Lahaut, en collaboration avec le centre culturel de Nassogne.

    A la fin du spectacle : bar avec moments de convivialité

    Le samedi 17 novembre 2018, de 12h à 16h, au Hall Omnisport de Nassogne.

    Marché du terroir avec petite restauration, rediffusion de la conférence de Claude et Lydia Bourguignon, diffusions de vidéos en boucle (carottage d’un sol, sélections de petits films et moments-clé des tables rondes du vendredi), stands d’informations.

    Bienvenue à toutes et tous !

    Plus d’informations : Michèle Zeidler : 0498 12 01 39 ou Chantal Van Pevenage : chantal chez festivalnourriciere.be


  • Samedi 17 novembre 19:00-22:00

    POUR UN XXIe SIÈCLE PAYSAN

    Dans la semaine du 14 au 17 novembre 2018, le Grappe asbl organise un cycle de rencontres et de conférences-débats centrées sur la problématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la renaissance paysanne :

    “ Pour un XXI e siècle paysan “ avec Silvia Pérez-Vitoria

    Silvia Pérez-Vitoria, sociologue, économiste, auteur et réalisatrice de documentaires, est engagée de longue date dans la critique de l’agriculture industrielle et le combat du monde paysan pour se réapproprier le rôle que la “ modernité” lui a ravi.

    • A Namur le mercredi 14 novembre à 20h , Silvia Pérez-Vitoria commentera son manifeste pour un XXI e siècle paysan à l’Université de Namur à l’invitation conjointe de la coopérative “ Paysans-Artisans” et du Grappe.
    • A Liège, le jeudi 15 novembre à 19h, une rencontre-débat aura lieu avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants d’associations : Francis Leboutte du MPOc, Steve Bottacin de Barricade, Christine Pagnoulle d’Attac et Paul Lannoye du Grappe ( avec le soutien du MAP et de la ceinture Aliment-Terre) – Université de Liège
    • A Nismes, le samedi 17 novembre, de 14h30 à 18h30, après la projection du film “Trait de vie” , vous pourrez assister à une table ronde avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants de l’agriculture biologique : Philippe Genet de la Botte paysanne ; Maxime Mélon agriculteur bio et Catherine Tellier du MAP. Celle-ci sera suivie d’un débat. - au Ciné Chaplin à Nismes-

    Vous trouverez ci-joint le dépliant-programme général de cette semaine.

    PDF - 1.7 Mo
    Dépliant

    Merci de nous aider à relayer cette information auprès de vos réseaux de connaissances.

    Bien cordialement.

    Pour le Grappe Geneviève Hilgers


  • Samedi 24 novembre 13:00-22:30

    Déferlement technologique et transhumanisme : déconnexion générale !

    Le Mouvement politique des objecteurs de croissance, le journal Kairos et la Maison du Livre, avec le soutien de Technologos, invitent à une journée de réflexion dans le cadre de l’événement « Mon père, ce robot »

    le samedi 24 novembre 2018

    Maison du Livre 24-28, rue de Rome 1060 Saint-Gilles

    « Déferlement technologique et transhumanisme : déconnexion générale ! »

    La propagande technophile occupe notre quotidien par un matraquage publicitaire dans les médias et les discours politiques. Impossible d’y échapper, difficile de faire entendre une voix discordante sur le mythe du numérique « bienfaiteur et dispensateur de progrès ». Comme le débat public sur cette question est pour l’instant insuffisant, il est crucial de discuter des choix de société, celle que nous voudrions, celle que nous refusons, et ainsi dévoiler l’impact social, démocratique, écologique, sanitaire et humain du « tout numérique » que le capitalisme mondialisé nous impose sans une once de démocratie. Dans ce tableau, le transhumanisme apparaît comme un mouvement encore relativement méconnu, et pourtant bien agissant, tant dans des projets concrets financés à coups de milliards de dollars que dans l’idéologie qu’il promeut et qui façonne insidieusement les esprits.

    Cette journée s’adresse à tout citoyen curieux de comprendre ce qui se profile et motivé par l’avenir de nos sociétés, civilisation et espèce.

    Programme :

    13 h 30 : accueil.

    14 h : première table ronde « Le Grand Remplacement de l’humain par la machine ».

    Intervenants :

    • Pièces et Main d’œuvre, activistes grenoblois contre la tyrannie technologique.
    • Michel Weber, philosophe.
    • Alain Gras, sociologue.

    Modérateur : Bernard Legros

    16 h 30 : pause.

    17 h : seconde table ronde « Le déferlement technologique aujourd’hui : exemples emblématiques »

    Intervenants :

    • Bruno Poncelet, anthropologue, formateur au Cepag.
    • Sarah Dubernet, membre de l’Association de veille et d’information civique sur les enjeux des nanosciences et des nanotechnologies (AVICENN).
    • Paul Lannoye, physicien, député européen honoraire et président du Groupe de réflexion pour une politique écologique (Grappe).

    Modérateur : Robin Delobel.

    19 h 30 : pot de l’amitié.

    20 h 15 : concert de blues acoustique avec le guitariste Hervé Krief.

    Entrée à prix libre. Infos : www.kairospresse.be et www.mpoc.be et www.lamaisondulivre.be.


  • Jeudi 29 novembre 18:30-22:00

    Face aux métamorphoses du monde

    Rencontre débat avec Jean Cornil organisée par Présence et Action Culturelles/PAC à Bxl

    Face aux basculements du monde, crise des écosystèmes, démographie, urbanisation, hégémonie du capitalisme, creusement des inégalités sociales, avancée des nouvelles technologies, accélérations culturelles,…, comment éclairer nos incertitudes avec les pensées de Lucrèce, de Spinoza, de Nietzsche, de Marx et de Freud, et avec l’aide de penseurs contemporains comme Jean-Claude Michéa, Bruno Latour, Gauthier Chapelle, Vinciane Despret ou Edgar Morin,…

    Comment les sciences humaines et la philosophie peuvent-elles appréhender les transformations de l’éducation, du travail, de la santé, de la politique, de l’art,…, de nos rapports à nous-mêmes, aux autres et à la nature…et redonner sens à nos chemins existentiels et à nos projets collectifs ?

    + d’infos sur http://www.entre-vues.net/event/ren...

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0