Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Agenda

Agenda

« mars 2018 »
L M M J V S D
26 27 28 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Evènements à partir du : 1er mars 2018

  • Jeudi 1er mars 19:00-22:30

    Climat – ressources – écono­mie : Une civi­li­sa­tion qui s’ef­fondre  ?

    Les signes annonciateurs d’un effondrement possible ou probable de notre civilisation sont nombreux : réchauffement climatique, raréfaction des ressources énergétiques, sixième extinction de masse des animaux et déclin de la biodiversité en général.

    Notre système économique basé sur la croissance est par définition aux antipodes de l’appel à la sobriété, à l’économie des ressources. Face à l’inconnu, certains font confiance aux technologies censées nous éviter le pire et d’autres, ‘‘plus réalistes sans doute’’ pensent que ce ne sera pas si simple. Que faire avec ces constats  ? Les dés sont-ils jetés ou pouvons-nous encore « maîtriser » la catastrophe annoncée  ? Que pouvons-nous faire collectivement pour limiter les dégâts déjà colossaux  ? Serait-il trop tard  ?

    INVITÉS : Jean-Pascal van Ypersele, Climatologue, ancien Vice-Président du GIEC, co-auteur d’Une vie au coeur des turbulences climatiques (2015)

    Renaud Duterme, Membre actif du CADTM (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes), auteur de l’ouvrage De quoi l’effondrement est-il le nom  ? (2016)

    Centre Régional d'Initiation à l'environnement, Rue Fusch, Liège, Belgique

  • Jeudi 1er mars 20:00-22:30

    La transition selon Jean-Claude Mensch, maire de la commune d’Ungersheim

    Exposé-débat sur la transition par Jean-Claude Mensch, maire de la commune d’Ungersheim (Alsace).

    PLus d’Info : https://reporterre.net/Ungersheim-u...

    Jalhay-Sart

    salle Petite France de Surister.

  • Lundi 5 mars 20:00-22:00

    Rien à cacher, vraiment ?

    Comme suite au débat sans conférence co-organisé le lundi 5 février 2018 par les groupes locaux du mpOC (Mouvement politique des objecteurs de croissance) d’OLLN, des Pastis Patates et du Mouvement TAC (Tout autre chose), et par le Collectif Démocratie locale, sur le sujet "Comment défendre les libertés dans la société numérique ?", les 15 participants ont décidé de consacrer le prochain débat sans conférence à la question :

    Rien à cacher, vraiment ?


    Dans une "conférence-débat", il n’y a pas vraiment de débat entre tous les participants. Ici, il n’y a pas de conférence mais bien un vrai débat après une brève introduction du sujet. Tout le monde est invité à prendre la parole et peut être écouté par tous à de nombreuses reprises sans être intimidé par le nombre de participants. Vu qu’il n’y a pas de vedettes à l’affiche, la rencontre se déroule en cercle de parole, pas avec un public faisant face à des "experts". Il ne s’agit pas d’y étaler son savoir mais plutôt d’essayer d’entendre, voire de comprendre, le point de vue de chacun, fût-il différent du sien. Débat, donc, et non combat.


    N’hésitez pas à transmettre cette invitation autour de vous.

    Au plaisir de débattre amicalement avec vous,

    /Les Pastis Patates


    à la Maison du Développement durable 2 place Agora à LLN

  • Mardi 6 mars 19:30-22:30

    Le Trône de Fer comme métaphore de la décroissance

    Conférence -débat

    Le roman de G.R.R. Martin — A Song of Ice and Fire (1996–) — et son adaptation télévisée — Le Trône de fer (2011–) —, connaissent un succès considérable. Que peuvent-ils nous apprendre sur les enjeux politiques de notre époque ? La réponse est simple : « Les meilleurs livres sont ceux qui vous disent ce que vous savez déjà. » (ORWELL, 1949) Plus précisément : cette fiction agit comme révélateur de la crise que nous traversons, une crise dont les ramifications apparaissent totalement imprévisibles, et qui met en évidence les vices de la finance, la vacuité du politique et la factualité du changement climatique. Une fois que cet état des lieux est établi, penser les modalités — et les pathologies — de l’exercice du pouvoir devient possible. Et les conclusions sont radicales.

    Par Michel Weber, Philosophe, essayiste et membre du Mouvement Politique des Objecteurs de Croissance (http://chromatika.academia.edu/Mich...)

    Mundo Namur Rue Nanon, 98 5000 Namur

  • Jeudi 8 mars 18:30-21:30

    Conseil de Coordination et de Réflexion Politique

    Notre Conseil se réunira de 18 h 30 à 21h 30.

    Pour rappel il est ouvert à tous les membres du mpOC qui en reçoivent l’OJ et les rapports.

    + d’infos : info.conseil.politique arobase objecteursdecroissance.be

    En cas de soucis ce jour-là : 0476 86 03 05

    Mundo-N Rue Nanon 98 5000 Namur

  • Jeudi 8 mars 20:00-22:30

    Tu n’as rien vu à Fukushima

    Théâtre et débat. Avec des membres de Fin du nucléaire.

    Organisation et plus d’info : Les Amis de la Terre Belgique.

    Prix libre.

    Au Centre culturel de Namur, Traverse des Muses 18

  • Vendredi 9 mars 19:30-22:30

    Nothing to hide

    Les Pastis Patates de LLN organisent la projection du documentaire "Nothing to hide", suivie d’un débat autour d’un verre.

    Ce documentaire (2017) est dédié à l’acceptation de la surveillance dans la population à travers l’argument "je n’ai rien à cacher" .

    Le film est mis gratuitement sur internet mais sa réalisation n’échappe pas aux contraintes financières de la production audio-visuelle. Chacun est donc libre de faire une donation ici : leetchi.com/c/project-nothing-to-hide

    Plus d’infos : https://nothingtohidedoc.wordpress.com/

    Aux écuries de la Ferme du Biéreau à LLN

  • Samedi 10 mars 10:00-12:00

    Action antinucléaire sur les ponts autoroutiers ce samedi matin dans toute l’Europe.

    En Belgique, à proximité de la centrale de Tihange, 2 ponts sont visés, un près de Barchon et l’autre à la frontière allemande.

    Infos :

    http://chainehumaine.fr/appel-pour-...

    https://cattenomnonmerciorg.wordpre... (en allemand).


  • Jeudi 15 mars 19:00-22:00

    Le ré-enchantement du monde

    Conférence débat avec Marc Weinstein, professeur de littérature et d’histoire, à propos des trois écologies de Félix Guattari.

    Dans l’histoire contemporaine, c’est apparemment Félix Guattari qui, dans Les trois écologies (1989), a commencé à penser en même temps l’écologie politique, l’écologie culturelle et l’écologie naturelle.

    La tâche mérite aujourd’hui d’être poursuivie à partir de ce qui semble manquer chez Guattari : le lien qui permettrait de nouer les trois écologies en une triple écologie. Ce nœud est le sacré – le sacré comme différent du religieux et plus originaire que lui, le sacré comme inconditionnalité rituelle, comme rapport rituellement inconditionnel des humains à certaines valeurs communes pré-religieuses : polis, commune, terre, fête, artisanat, beauté, action, courage, prestige d’être et non d’avoir, « esprit de libre examen » (Durkheim) dans la définition collective et toujours inachevée du Juste. Bref, le sacré comme enchantement du monde. Par où le sacré rejoint une part importante de la philosophie de la décroissance.

    Une organisation du mpOC Liège et de Barricade avec le soutien d’Attac Liège et de A contre-courant

    PAF libre

    Salle lumière, université de Liège, place du xxaoût

  • Dimanche 18 mars 13:00-18:00

    La Zad de Haren reprend vie.

    18/03 : Des pattates pas du beton à Haren La Zad de Haren reprend vie... Les travaux de défrichage ont commencé il y a deux semaines dans l’objectif de bétonner pour emprisonner. Le temps presse pour faire entendre à la société le non-sens de ce projet de méga-prison. Programme de la journée :

    • 13h - 14h : auberge espagnole avec les animaux du Keelbeek
    • 14h - 16h : plantation de patates tels de bons patatistes
    • 16h - ...... : petite bière et/ou ballade pour que la zad n’ait plus aucun secret pour nous. P.S. apportez vos patates défraîchies, plus il y en a mieux c’est !

    Info : https://www.facebook.com/events/545...

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0