Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Agenda

Agenda

« novembre 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Evènements à partir du : 1er novembre 2018

  • Lundi 5 novembre 20:00-22:00

    Changer la société : contre, avec ou à côté ?

    Bonjour.

    Comme suite au débat sans conférence co-organisé le lundi 1er octobre 2018 par les groupes locaux du mpOC (Mouvement politique des objecteurs de croissance), des Pastis Patates et du Mouvement TAC (Tout autre chose) sur la question "Existe-t-il une forme d’allocation universelle souhaitable ?" les 10 participants ont décidé de consacrer le prochain débat à la question :

    Changer la société : contre, avec ou à côté ?

    le lundi 5 novembre 2018 à 20 h

    à la Maison du Développement durable

    2 place Agora à LLN


    Dans une "conférence-débat", il n’y a pas vraiment de débat entre tous les participants. Ici, il n’y a pas de conférence mais bien un vrai débat après une brève introduction du sujet. Tout le monde est invité à prendre la parole et peut être écouté par tous à de nombreuses reprises sans être intimidé par le nombre de participants. Vu qu’il n’y a pas de vedettes à l’affiche, la rencontre se déroule en cercle de parole, pas avec un public faisant face à des "experts". Il ne s’agit pas d’y étaler son savoir mais plutôt d’essayer d’entendre, voire de comprendre, le point de vue de chacun, fût-il différent du sien. Débat, donc, et non combat.


    N’hésitez pas à transmettre cette invitation autour de vous.

    Au plaisir de débattre amicalement avec vous,

    /Jean Pierre


  • Jeudi 8 novembre 18:30-21:30

    Conseil de Coordination et de Réflexion Politique

    Notre Conseil se réunira de 18 h 30 à 21h 30.

    Pour rappel il est ouvert à tous les membres du mpOC qui en reçoivent l’OJ et les rapports.

    + d’infos : info arobase objecteursdecroissance.be

    En cas de soucis ce jour-là : 0476 86 03 05

    Mundo-N Rue Nanon 98 5000 Namur

  • Mercredi 14 novembre 19:00-22:00

    POUR UN XXIe SIÈCLE PAYSAN

    Dans la semaine du 14 au 17 novembre 2018, le Grappe asbl organise un cycle de rencontres et de conférences-débats centrées sur la problématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la renaissance paysanne :

    “ Pour un XXI e siècle paysan “ avec Silvia Pérez-Vitoria

    Silvia Pérez-Vitoria, sociologue, économiste, auteur et réalisatrice de documentaires, est engagée de longue date dans la critique de l’agriculture industrielle et le combat du monde paysan pour se réapproprier le rôle que la “ modernité” lui a ravi.

    • A Namur le mercredi 14 novembre à 20h , Silvia Pérez-Vitoria commentera son manifeste pour un XXI e siècle paysan à l’Université de Namur à l’invitation conjointe de la coopérative “ Paysans-Artisans” et du Grappe.
    • A Liège, le jeudi 15 novembre à 19h, une rencontre-débat aura lieu avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants d’associations : Francis Leboutte du MPOc, Steve Bottacin de Barricade, Christine Pagnoulle d’Attac et Paul Lannoye du Grappe ( avec le soutien du MAP et de la ceinture Aliment-Terre) – Université de Liège
    • A Nismes, le samedi 17 novembre, de 14h30 à 18h30, après la projection du film “Trait de vie” , vous pourrez assister à une table ronde avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants de l’agriculture biologique : Philippe Genet de la Botte paysanne ; Maxime Mélon agriculteur bio et Catherine Tellier du MAP. Celle-ci sera suivie d’un débat. - au Ciné Chaplin à Nismes-

    Vous trouverez ci-joint le dépliant-programme général de cette semaine.

    PDF - 1.7 Mo
    Dépliant

    Merci de nous aider à relayer cette information auprès de vos réseaux de connaissances.

    Bien cordialement.

    Pour le Grappe Geneviève Hilgers


  • Jeudi 15 novembre 19:00-22:00

    POUR UN XXIe SIÈCLE PAYSAN

    Dans la semaine du 14 au 17 novembre 2018, le Grappe asbl organise un cycle de rencontres et de conférences-débats centrées sur la problématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la renaissance paysanne :

    “ Pour un XXI e siècle paysan “ avec Silvia Pérez-Vitoria

    Silvia Pérez-Vitoria, sociologue, économiste, auteur et réalisatrice de documentaires, est engagée de longue date dans la critique de l’agriculture industrielle et le combat du monde paysan pour se réapproprier le rôle que la “ modernité” lui a ravi.

    • A Namur le mercredi 14 novembre à 20h , Silvia Pérez-Vitoria commentera son manifeste pour un XXI e siècle paysan à l’Université de Namur à l’invitation conjointe de la coopérative “ Paysans-Artisans” et du Grappe.
    • A Liège, le jeudi 15 novembre à 19h, une rencontre-débat aura lieu avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants d’associations : Francis Leboutte du MPOc, Steve Bottacin de Barricade, Christine Pagnoulle d’Attac et Paul Lannoye du Grappe ( avec le soutien du MAP et de la ceinture Aliment-Terre) – Université de Liège
    • A Nismes, le samedi 17 novembre, de 14h30 à 18h30, après la projection du film “Trait de vie” , vous pourrez assister à une table ronde avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants de l’agriculture biologique : Philippe Genet de la Botte paysanne ; Maxime Mélon agriculteur bio et Catherine Tellier du MAP. Celle-ci sera suivie d’un débat. - au Ciné Chaplin à Nismes-

    Vous trouverez ci-joint le dépliant-programme général de cette semaine.

    PDF - 1.7 Mo
    Dépliant

    Merci de nous aider à relayer cette information auprès de vos réseaux de connaissances.

    Bien cordialement.

    Pour le Grappe Geneviève Hilgers


  • Du 15 novembre 19:30 au 17 novembre 16:00

    Festival des terres nourricières

    Festival des terres nourricières …

    Lorsqu’une poignée de citoyens décide de se mobiliser pour que des agriculteurs puissent échanger sur leur métier et sur la qualité de la terre nourricière, pour le bien commun de tous les “mangeurs”.

    Nous sommes donc tous concernés ! …

    Pendant 2 ans, à l’échelle communale, dans le cadre du PCDN de Nassogne, deux citoyennes ont organisé des formations qui proposaient de repenser les principes et les techniques de culture, permettant de maintenir la vie dans le sol. Loin de s’arrêter en si bon chemin, elles ont alors eu l’idée d’inviter Claude et Lydia Bourguignon (microbiologistes des sols) pour qu’ils donnent une conférence aux agriculteurs de la région et environs.

    Quelques semaines plus tard, le pari de ces deux citoyennes a largement dépassé leurs espérances et a évolué vers l’organisation d’un festival de 3 jours, soutenu par plusieurs autres citoyens, le groupe de Nassogne en Transition et des élus communaux de Nassogne.

    Cet événement est prévu les 15, 16 et 17 novembre 2018 au Hall Omnisport de Nassogne, 8, rue du Vivier.

    PDF - 3.3 Mo
    Tract festival terres nourricières

    L’objectif du festival est de proposer un lieu d’échanges aux agriculteurs, maraîchers et tout citoyen intéressé, dans une ambiance conviviale.

    Nous sommes conscients du fait que les agriculteurs vivent des moments de plus en plus difficiles. Ces derniers sont garants de la qualité de la terre et de ce qu’elle produit. En tant que consommateurs nous avons besoin d’eux. Tout comme d’autres citoyens, les agriculteurs doivent vivre décemment. Il est donc urgent que chacun(e) (consommateur et agriculteur) puisse se parler et se soutenir. Ce dialogue ne va pas sans tenir compte du fait que la terre ne pourra continuer à nous nourrir que si elle est travaillée dans le respect de ses besoins. Elle pourra alors fournir une nourriture saine, vivante et dans l’abondance.

    Le jeudi 15 novembre 2018, dès 19h30  : ouverture du festival des terres nourricières : conférence donnée par Claude et Lydia Bourguignon, au Hall Omnisport de Nassogne.

    Thème de la conférence : « Quel avenir pour nos terres agricoles et nourricières ? »

    Le vendredi 16 novembre 2018 à partir de 9h30  : moment phare de ces trois jours : 9 tables rondes proposées par 9 experts de terrain, au Hall Omnisport de Nassogne.

    Deux grands thèmes proposés pour les tables rondes :

    Comment revaloriser l’image de l’agriculteur ? Comment recréer un lien entre les agriculteurs et les consommateurs ?

    4 tables rondes :

    • Soutien pour l’accès à la terre.
    • Le prix juste, relations agriculteurs/consommateurs, point de vente collectifs.
    • Comment diminuer la dépendance aux systèmes économiques et politiques ?
    • Que faire pour que les agriculteurs reprennent confiance, en leurs compétences et leurs expériences ? Comment oser le changement ?

    Quelles techniques pour mieux préserver les sols, les garder vivants, obtenir un meilleur rendement et produire une nourriture de qualité et vivante ?

    5 tables rondes :

    • Agroforesterie.
    • Nouvelles techniques pour augmenter le rendement : le non labour.
    • Nouvelles techniques pour augmenter le rendement : le charbon agricole.
    • Gestion de l’eau.
    • L’autonomie fourragère, pourquoi ?

    Horaire de la journée :

    De 9h30 à 12h30, les 9 experts de terrain présenteront en 12 minutes, de façon concise, le thème pour lequel ils se sont proposé d’animer une table ronde. Ce moment de présentation permettra au public présent de choisir la table ronde à laquelle il souhaite s’inscrire. Les inscriptions sont prévues à la fin de la présentation.

    12h30 : lunch avec des produits locaux.

    13h20 : début des tables rondes autour des thèmes abordés durant la matinée et suivant les choix des personnes présentes.

    15h : synthèses présentées par le rapporteur de chaque table ronde avec recherches de solutions concrètes.

    16h45 à 17h30 : conclusions

    17h30 : bar, petite restauration

    L’ensemble de la journée sera filmé et passé en boucle lors du marché fermier, le samedi 17 novembre.

    Nous espérons une journée riche d’échanges et de convivialité. Une vingtaine de stands d’information, un bar, de la petite restauration composée de produits du terroir viendront agrémenter la journée.

    19h30 : spectacle donné par le quartette vocal « la crapaude » polyphonie de Wallonie, à la Maison Rurale de Nassogne, 3, Rue de Lahaut, en collaboration avec le centre culturel de Nassogne.

    A la fin du spectacle : bar avec moments de convivialité

    Le samedi 17 novembre 2018, de 12h à 16h, au Hall Omnisport de Nassogne.

    Marché du terroir avec petite restauration, rediffusion de la conférence de Claude et Lydia Bourguignon, diffusions de vidéos en boucle (carottage d’un sol, sélections de petits films et moments-clé des tables rondes du vendredi), stands d’informations.

    Bienvenue à toutes et tous !

    Plus d’informations : Michèle Zeidler : 0498 12 01 39 ou Chantal Van Pevenage : chantal chez festivalnourriciere.be


  • Samedi 17 novembre 19:00-22:00

    POUR UN XXIe SIÈCLE PAYSAN

    Dans la semaine du 14 au 17 novembre 2018, le Grappe asbl organise un cycle de rencontres et de conférences-débats centrées sur la problématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la renaissance paysanne :

    “ Pour un XXI e siècle paysan “ avec Silvia Pérez-Vitoria

    Silvia Pérez-Vitoria, sociologue, économiste, auteur et réalisatrice de documentaires, est engagée de longue date dans la critique de l’agriculture industrielle et le combat du monde paysan pour se réapproprier le rôle que la “ modernité” lui a ravi.

    • A Namur le mercredi 14 novembre à 20h , Silvia Pérez-Vitoria commentera son manifeste pour un XXI e siècle paysan à l’Université de Namur à l’invitation conjointe de la coopérative “ Paysans-Artisans” et du Grappe.
    • A Liège, le jeudi 15 novembre à 19h, une rencontre-débat aura lieu avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants d’associations : Francis Leboutte du MPOc, Steve Bottacin de Barricade, Christine Pagnoulle d’Attac et Paul Lannoye du Grappe ( avec le soutien du MAP et de la ceinture Aliment-Terre) – Université de Liège
    • A Nismes, le samedi 17 novembre, de 14h30 à 18h30, après la projection du film “Trait de vie” , vous pourrez assister à une table ronde avec Silvia Pérez-Vitoria et des représentants de l’agriculture biologique : Philippe Genet de la Botte paysanne ; Maxime Mélon agriculteur bio et Catherine Tellier du MAP. Celle-ci sera suivie d’un débat. - au Ciné Chaplin à Nismes-

    Vous trouverez ci-joint le dépliant-programme général de cette semaine.

    PDF - 1.7 Mo
    Dépliant

    Merci de nous aider à relayer cette information auprès de vos réseaux de connaissances.

    Bien cordialement.

    Pour le Grappe Geneviève Hilgers


  • Dimanche 18 novembre 09:30-10:30

    Trail du second souffle

    Le « Trail du second souffle » (trails et marche) est une manifestation sportive, ludique, conviviale et engagée au départ de Trooz. Elle souhaite sensibiliser aux conséquences négatives pour ce poumon vert Liégeois du projet de construction de la liaison autoroutière CHB (Cerexhe-Heuseux-Beaufays).

    Activités : en plus des trails (12 et 30 km - inscription obligatoire) et de plusieurs marches (12 km, 16 km ou marche en famille sur mesure avec guide Natagora - sans inscription), repas avec des produits locaux, stands associatifs, etc.

    La laison CHB est un projet de tronçon autoroutier entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays (à l’est de Liège), une idée désuète qui date des années 60. Le tronçon traverserait des zones naturelles relevées pour leur intérêt biologique. En plus du désastre environnemental qu’elle produirait, d’autres nuisances d’une importance capitale en découleraient : problèmes de mobilité, exode urbain (Liège et Verviers), périurbanisation massive, bruit...

    La liaison CHB est restée au frais lors de cette législature par manque de budget mais certaines volontés politiques sont toujours bien présentes à ce sujet, entre autres l’inscription au SDALg (Schéma de développement de l’arrondissement de Liège) ainsi qu’au PUM (plan urbain de mobilité) qui sortira tout prochainement à l’enquête publique, des propositions de rachats de terres à l’amiable,. (pour plus d’informations, voir www.groupementchb.com). Le groupement CHB continue son travail en restant vigilant aux déclarations politiques et aux nouveaux documents qui paraissent au niveau du développement de la région. Il s’inscrit également dans un groupement plus large d’associations, Occupons le terrain, qui travaille à la protection des espaces verts en essayant notamment d’obtenir de la part de nos politiques plus de transparence dans leurs projets et leurs décisions ainsi qu’une meilleure écoute du citoyen.

    Information et inscription : chbtrailnature.be

    Le mpOC-Liège est partenaire de l’organisation.


  • Jeudi 22 novembre 19:00-21:30

    Soirée de discussion autour du thème de la Charte des communes paysannes et du développement de l’économie locale

    Au programme : ouvrir les imaginaires et penser les prochains petits pas vers l’utopie des communes développant leurs économies locales sur base de la production paysanne. Pour le reste, débats et brainstorming ouverts !

    Pour ceux qui ne pourraient pas manger avant de venir, une petite restauration est possible sur place. Retrouvez les tarifs du 4quarts ici. Commandes jusqu’à 19h30 (téléphonez pour qu’on vous commande quelque chose si vous constatez que vous aurez du retard).

    Au plaisir de vous rencontrer et de discuter davantage ce jour-là.

    Bonne semaine à toutes et à tous, Myriam, Laetitia et Alain, du Mouvement d’action paysanne et de la Maison du développement durable de Louvain-la-Neuve.


    Questions, chemin perdu, commande de restauration en cas de retard, etc. : 0485 70 67 99.

    Charte des communes paysannes : https://chartecommunepaysanne.lemap...

    Site du Quatre quarts : http://quatrequarts.coop/

    Au café citoyen Quatre quarts à Court-Saint-Étienne, Gare de Court-Saint-Etienne,rue Emile Henricot, 61x,1490 Court-Saint-Etienne.

  • Jeudi 22 novembre 20:00-22:00

    Le Trône de fer Game of Thrones : Que dit la fiction sur notre époque ?

    Débat organisé par Etopia avec Michel Weber, John PItseys (CRISP) et Swen Ore (Centre d’écologie urbaine)

    Les cinq premiers volumes de la série romanesque le Trône de fer (Game of Throne) ont été vendus à plus de 68 millions d’exemplaires à travers le monde. A quoi tient ce succès planétaire ? Dans son essai Philosophie du Trône de fer, le philosophe belge Michel Weber développe l’idée selon laquelle l’œuvre de George R.R Martin est une métaphore de l’effondrement à venir de notre civilisation thermo-industrielle en général, et sur la nature du pouvoir et de son exercice en particulier.

    Entre concepts philosophiques et création littéraires, idéologie politique et société du spectacle, que penser de l’histoire du Trône de fer ? D’abord, à bien y regarder, tout semble aller dans cette histoire à contre-pied du progrès social et technique. La féodalité s’oppose à notre modernité, la justice des puissants à notre état de droit, les saisons erratiques à notre régularité astronomique, la magie à notre techno-science et un monde fortement territorialisé à notre monde largement globalisé…

    Alors si l’adage populaire selon lequel la réalité dépasse la fiction est vrai, la « philosophie du trône de fer » peut-elle nous aider à nous préparer à de grands changements sociétaux ?

    à Ixelles, à La Serre (Rue Gray, 171)

  • Samedi 24 novembre 13:00-22:30

    Déferlement technologique et transhumanisme : déconnexion générale !

    Le Mouvement politique des objecteurs de croissance, le journal Kairos et la Maison du Livre, avec le soutien de Technologos, invitent à une journée de réflexion dans le cadre de l’événement « Mon père, ce robot »

    le samedi 24 novembre 2018

    Maison du Livre 24-28, rue de Rome 1060 Saint-Gilles

    « Déferlement technologique et transhumanisme : déconnexion générale ! »

    La propagande technophile occupe notre quotidien par un matraquage publicitaire dans les médias et les discours politiques. Impossible d’y échapper, difficile de faire entendre une voix discordante sur le mythe du numérique « bienfaiteur et dispensateur de progrès ». Comme le débat public sur cette question est pour l’instant insuffisant, il est crucial de discuter des choix de société, celle que nous voudrions, celle que nous refusons, et ainsi dévoiler l’impact social, démocratique, écologique, sanitaire et humain du « tout numérique » que le capitalisme mondialisé nous impose sans une once de démocratie. Dans ce tableau, le transhumanisme apparaît comme un mouvement encore relativement méconnu, et pourtant bien agissant, tant dans des projets concrets financés à coups de milliards de dollars que dans l’idéologie qu’il promeut et qui façonne insidieusement les esprits.

    Cette journée s’adresse à tout citoyen curieux de comprendre ce qui se profile et motivé par l’avenir de nos sociétés, civilisation et espèce.

    Programme :

    13 h 30 : accueil.

    14 h : première table ronde « Le Grand Remplacement de l’humain par la machine ».

    Intervenants :

    • Pièces et Main d’œuvre, activistes grenoblois contre la tyrannie technologique.
    • Michel Weber, philosophe.
    • Alain Gras, sociologue.

    Modérateur : Bernard Legros

    16 h 30 : pause.

    17 h : seconde table ronde « Le déferlement technologique aujourd’hui : exemples emblématiques »

    Intervenants :

    • Bruno Poncelet, anthropologue, formateur au Cepag.
    • Sarah Dubernet, membre de l’Association de veille et d’information civique sur les enjeux des nanosciences et des nanotechnologies (AVICENN).
    • Paul Lannoye, physicien, député européen honoraire et président du Groupe de réflexion pour une politique écologique (Grappe).

    Modérateur : Robin Delobel.

    19 h 30 : pot de l’amitié.

    20 h 15 : concert de blues acoustique avec le guitariste Hervé Krief.

    Entrée à prix libre. Infos : www.kairospresse.be et www.mpoc.be et www.lamaisondulivre.be.

0 | 10 | 20

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0